Back to Top

The lie of life

La mémoire

 On dit que pouvoir mettre un mot sur nos troubles, c’est déjà trouver la moitié du remède. Alors voilà; si l’on souffre d’une amnésie rétrograde, on ne peut se souvenir quasiment d’aucun évènement antérieur. Les rares choses dont on pourrait se souvenir, il se pourrait que ce soient des faux souvenirs, des choses que nos parents nous auraient racontées et que l’on se seraient appropriées, ou bien des illusions de la mémoire. Cela se traduit par des impressions de déjà vu ou des scènes confuses de l’enfance. Elles nous saisiraient parfois, comme des flashs devant un objet, une odeur, un son.

 Il doit être particulièrement difficile de ne pas se souvenir de son enfance, ni de son adolescence. Dans la compréhension, la connaissance de soi; une lacune qui est nécessairement un handicap. Donc, on se connait mal. Donc, on est sur de rien, en ce qui nous concerne. Pas sur de ses choix politiques, des ses goûts, pas sur de ses envies.

 On dit qu’un homme est la somme de tous les choixqu’il a pu faire dans sa vie. Mais alors est-on un homme quand on ne se souviens d’aucun de ces choix?

  Parfois, on aurait cependant l’impression de se souvenir de fait anciens. Des souvenirs vagues, confus mais des souvenirs tout de même. On ne saurait s’ils étaient réels ou simplement animés par nos troubles mentaux, mais on prendrait tout de même le temps de noter et conserver ces souvenirs. On se demanderait si l’on pourrait reconstruire petit à petit l’être que l’on est ou que l’on était. C’est ce que les psychiatres appellent la “technique du pas à pas “. On ne voudrait qu’une chose, une seule chose : Revivre le voyage de notre vie passée, une seconde fois, en implorant le ciel…

Pour le pitit oignon vert! >:3 Le rêve.. XD

Shingeki no kyojin 1er Opening!

Beautiful..